pénal


pénal

pénal, ale, aux [ penal, o ] adj.
XVIe; poinal liu « lieu pénal, purgatoire » 1190; lat. pœnalis, de pœna peine
Relatif aux peines, aux infractions qui entraînent des peines. Droit pénal et droit civil. Le code pénal (anciennt code d'instruction criminelle) :ensemble des textes qui prévoient les infractions (crimes, délits, contraventions) et qui déterminent les sanctions applicables. Procédure pénale. Responsabilité pénale. Dr. civ. Clause pénale, qui fixe le montant des dommages-intérêts à payer en cas d'inexécution d'un contrat.
N. m. Le pénal : la juridiction pénale. Il sera poursuivi au pénal.

pénal nom masculin singulier La voie pénale (par opposition à civil). La juridiction pénale. ● pénal, pénale, pénaux adjectif (latin poenalis, de poena, peine) Qui assujettit à une peine. Relatif aux contraventions, délits ou crimes et aux sanctions que peuvent encourir leurs auteurs (par opposition à civil). ● pénal, pénale, pénaux (difficultés) adjectif (latin poenalis, de poena, peine) Orthographe 1. Avec un é (et non -ei- comme peine) → peine. 2. Le Code pénal, majuscule à code, minuscule à pénal. ● pénal, pénale, pénaux (expressions) adjectif (latin poenalis, de poena, peine) Code pénal, ensemble de textes définissant les crimes, délits et contraventions ainsi que les peines qui leur sont applicables. Droit pénal, ensemble des règles qui sanctionnent les infractions et leurs auteurs. Lois pénales, ensemble de lois votées de 1695 à 1727 par le Parlement de Dublin contre les catholiques irlandais, les écartant de la vie civile et politique. (Elles furent définitivement supprimées en 1829.) Ordonnance pénale, décision du juge du tribunal de police portant condamnation à une amende, rendue à l'issue d'une procédure simplifiée non contradictoire, en répression de certaines contraventions.

pénal, ale, aux
adj. Qui concerne les peines.
Lois pénales.
|| Code pénal: recueil de textes fixant les peines à appliquer pour les infractions recensées.

⇒PÉNAL, -ALE, -AUX, adj.
Relatif aux peines infligées par une instance sociale comme mesure répressive sanctionnant des délits. Le rite [des sacrifices] expiatoires n'aurait pris un caractère piaculaire et pénal que quand sa signification première [de communion] fut oubliée (DURKHEIM, Formes élém. vie relig., 1912, p.581). Il a pris (...) les catégories sociales de son pays et de son temps; les obligations rituelles, les codes pénaux, la forme des peines capitales (MALÈGUE, Augustin, t.2, 1933, p.474):
1. L'appareil de la justice pénale a été tellement contaminé de mal depuis des siècles qu'il est au contact des malfaiteurs, sans purification compensatrice, qu'une condamnation est très souvent un transfert de mal de l'appareil pénal sur le condamné, et cela même s'il est coupable et si la peine n'est pas disproportionnée.
S. WEIL, Pesanteur, 1943, p.78.
Vx. Où l'on purge une peine. Cette crypte était l'oubliette (...). Cette crypte, comme beaucoup de caves pénales de mêmes époques, avait deux étages (HUGO, Quatre-vingt-treize, 1874, p.74).
DROIT
DR. PÉNAL
Droit pénal. Branche du droit constituée par ,,l'ensemble des règles de conduite imposées aux citoyens sous menace de peine`` (Encyclop. univ., t.12 1972, p.744). Synon. droit criminel. Il faut renvoyer au droit pénal pour une étude approfondie de la distinction de la grâce et de l'amnistie (VEDEL, Dr. constit., 1949, p.561). Il possède (...) des notions de droit civil et de droit pénal, il connaît assez bien le code d'instruction criminelle (COSTON, A.B.C. journ., 1952, p.115):
2. Le droit pénal proprement dit comporte une partie générale, relative aux conditions générales de la responsabilité pénale, qui sont valables pour l'ensemble des infractions, et une partie spéciale, dans laquelle sont définies chacune des infractions.
Encyclop. univ., t.12 1972, p.744.
Code pénal. Ensemble des textes qui définissent les infractions et déterminent les sanctions applicables. Article du code pénal. Le code pénal de 1810 qui réglementait à l'origine le sort des délinquants mineurs fixait à 16 ans la majorité pénale (Encyclop. éduc., 1960, p.202). Le code pénal punit les fonctionnaires qui entravent l'exécution des lois (BELORGEY, Gouvern. et admin. Fr., 1967, p.171).
Qui est du ressort du droit pénal, défini par le code pénal. Cette action est susceptible de constituer en même temps qu'un délit civil une infraction pénale (Civilis. écr., 1939, p.44-14).
SYNT. Condamnation, disposition, faute, irresponsabilité, juridiction, loi, majorité, poursuite, procédure, responsabilité, sanction pénale; en matière pénale.
DR. CIVIL. Clause pénale. Clause qui fixe le montant des dommages-intérêts à payer en cas d'inexécution d'un contrat. La clause pénale est la compensation des dommages et intérêts que le créancier souffre de l'inexécution de l'obligation principale (Code civil, 1804, art. 1229, p.221).
REM. Pénalement, adv. En droit pénal, dans une procédure pénale. (Être) pénalement responsable (de qqc.); condamner, poursuivre, sanctionner pénalement; civilement et pénalement. La haute trahison, notion pénalement non déterminée ne peut être dénoncée que par la motion de mise en accusation de l'Assemblée nationale (VEDEL, op.cit., p.545). Ce manquement ne constitue pas un délit au sens juridique du terme, et il n'est pas réprimé pénalement (Encyclop. éduc., 1960, p.102).
Prononc. et Orth.:[penal], plur. masc. [-o]. Ce plur. est discuté. Att. ds Ac. dep. 1718, sans indication d'un plur. masc. Étymol. et Hist. Ca 1200 «relatif à la peine» poinale sentence (Dialogue Grégoire, 208, 22 ds T.-L.); av. 1559 edits penaux (MARTIN DU BELLAY, 491 ds LITTRÉ); 1567 obligations peinales (J. PAPON, Rec. d'arretz not., 298a ds Fonds BARBIER); 1701 clause pénale (FUR.); 1781 code pénal (RAYMOND, Lettres de Coxe, t.2, p.185); 1804 id. (Code civil, art. 52, p.11). Empr. au lat. d'époque impériale poenalis, dér. de poena (v. peine). Fréq. abs. littér.: 228. Fréq. rel. littér.: XIXes.: a) 313, b) 238; XXes.: a) 791, b) 97.

pénal, ale, aux [penal, o] adj.
ÉTYM. V. 1536; poinal liu « le purgatoire », 1190; lat. pœnalis « qui concerne la punition », de pœna. → Peine.
1 Dr., cour. Qui est relatif aux peines, et, par ext., aux délits qui entraînent des peines. || Droit pénal. 3. Droit (cit. 68 et supra); et aussi criminel (cit. 12). || Loi pénale (→ Absolution, cit. 2; atroce, cit. 1). || Code pénal. Code. || Condamnation pénale (→ Excuse, cit. 10).Dr. civ. || Clause (cit. 1) pénale, fixant le montant des dommages-intérêts à payer en cas d'inexécution d'un contrat.
0 Les lois pénales ont été faites par des gens qui n'ont pas connu le malheur.
Balzac, le Lys dans la vallée, Pl., t. VIII, p. 823.
N. m. || Le pénal et le civil. || Il sera poursuivi au pénal, pénalement.
2 N. m. Argot. Pénitencier. || Le « directeur du pénal » (H. Charrière, Papillon, p. 495).
DÉR. Pénalement, pénaliser, pénaliste, pénalité.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • pénal — pénal …   Dictionnaire des rimes

  • penal — PENÁL, Ă, penali, e, adj. (Despre dispoziţii cu caracter de lege) Care are un caracter represiv, care se ocupă de infracţiuni şi prevede pedepsele care trebuie aplicate. ♢ Drept penal (şi substantivat, n.) = ramură a ştiinţei dreptului care se… …   Dicționar Român

  • penal — pe·nal / pēn əl/ adj 1: of, relating to, or being punishment penal sanctions 2: making one (as an offender) punishable a penal offense; also: criminal (2) 3: used as a place of con …   Law dictionary

  • Penal — (originally Peñal) is a town in southern Trinidad. It lies south of San Fernando and Debe, and north of Siparia. Originally a rice and cocoa producing area, Penal has grown into an important town in the past few years and is now a desirable place …   Wikipedia

  • Penal — Pe nal, a. [L. poenalis, fr. poena punishment: cf. F. p[ e]nal. See {Pain}.] Of or pertaining to punishment, to penalties, or to crimes and offenses; pertaining to criminal jurisprudence: as: (a) Enacting or threatening punishment; as, a penal… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • penal — (Del lat. poenālis). 1. adj. Perteneciente o relativo a la pena, o que la incluye. 2. Perteneciente o relativo a las leyes, instituciones o acciones destinadas a perseguir crímenes o delitos. 3. Der. Perteneciente o relativo al crimen. 4. m.… …   Diccionario de la lengua española

  • penal — sustantivo masculino 1. Lugar donde los condenados cumplen las penas de privación de libertad: cumplir condena en un penal. Sinónimo: prisión, presidio. adjetivo 1. De las penas o de los delitos, y de las leyes, instituciones o acciones que… …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • Penal — Saltar a navegación, búsqueda Penal puede referirse a: algo refrente al derecho penal; el penalti, un sanción en en los deporte de balón; el tiro penal y la definición por penales del fútbol; Poena, la diosa romana de castigo. Obtenido de Penal… …   Wikipedia Español

  • penal — 1. En la mayor parte de América, en algunos deportes como el fútbol, ‘máxima sanción que se aplica a ciertas faltas cometidas por un jugador en el área de su equipo’: «El árbitro [...] sancionó un penal a favor del local» (Tiempo [Col.] 19.5.97) …   Diccionario panhispánico de dudas

  • pénal — pénal, ale (pé nal, na l ) adj. Qui assujettit à quelque peine. •   Voilà sérieusement où en viennent les fins réformés : ils prononcent sans restriction que le prince n a aucun droit sur les consciences, et ne peut faire des lois pénales sur la… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré